Image Alt

H133 – H140

Celui qui veut gravir la montagne ne regarde pas le sommet de la montagne mais juste devant lui. (parole Taoïste)

H133 Survivre


« Ceux qui avaient le plus de chances de survivre aux camps de déportation étaient ceux qui avaient une vie intérieure riche, une forme de spiritualité. » (Et j’ajouterais, donc un certain niveau de conscience). 

« L’important n’était pas ce que nous attendions de la vie mais ce que nous apportions à la vie. Au lieu de se demander si la vie avait un sens, il fallait imaginer que c’était à nous de donner un sens à la vie chaque jour et à chaque heure. » Nous confie un survivant d’Auschwitz.

Ces épreuves ultimes nous enseignent, une fois de plus, l’importance de notre conscience et de notre spiritualité. Pour avoir survécu à plusieurs épreuves et avoir frôlé la mort 5 fois, j’ai pu ressentir la puissance, la chaleur et le réconfort de mon temple intérieur. Je sais maintenant que je partirais avec ce temple intérieur construit de méditations, de rencontres, de lectures et de vécu. Mon système de croyances qui me convient. Prenez le temps de construire le vôtre. 


H134 Mada (l’orgueil)


Une des six ripus à maîtriser: l’orgueil.

Dans ma vie privée je n’ai pratiquement jamais rencontré d’orgueilleux. Nous le constatons tous, notre conscience sait nous éviter les relations qui ne nous conviennent pas. 

Par contre, dans mes activités professionnelles j’ai subi les méfaits d’orgueilleux. Le monde du travail étant le champ de bataille des égos. Je me souviens particulièrement de celui qui fut mon Judas. Quand il était fier de lui, il donnait des petits coups de menton., comme un coq.

D’une manière plus générale on en trouve beaucoup affublés d’uniformes clinquants. L’orgueil entraîne le mépris des autres.

On peut changer de point de vue, ce tableau symbolise alors notre monde intérieur et nous met en garde contre notre orgueil toujours menaçant et contre notre égo qui peut devenir une menace pour notre conscience.

C’est aussi malheureusement la réalité vécue par des moines qui subissent des tortionnaires.


H135 Prudence


Toujours devoir être prudent. Nos relations aux autres sont déformées par : notre séduction, notre pouvoir, notre argent et notre notoriété. C’est à dire les quatre centres d’intérêt de nos égos.

Il nous est donc difficile d’échapper aux égos pour établir une simple et sincère relation de conscience à conscience. 

Celui ou celle qui n’est plus sous la dictature de son égo, doit être très prudent vis à vis des égos des autres.


H136 Religare


Religare, mot latin qui veut dire relier et qui nous a donné le mot religion. Non seulement les religions sont censées relier les hommes au divin mais aussi relier les hommes entre eux. Je crois que tout est relié et donc que les religions sont liées entre elles. La sagesse commence par reconnaître ce qui unit plutôt que ce qui divise. L’ego sépare, la conscience unit.

Pour la plupart d’entre nous, la religion est un héritage. Rare sont ceux qui choisissent ou qui changent en cours de route. Parfois le choix cache, en fait, une pression sociale forte, donc une contrainte.


H137 Erosion


Tout nous montre que nous allons à la catastrophe. Il y a toujours une raison pour ne rien faire, ou pour reporter. Collectivement nous nous montrons impuissants.


H138 Musique au sommet


La musique sacrée jouée dans les temples sur les sommets. Qu'ils soient eglises ou temples, j'aime ces lieux de dévotion extraordinaires accrochés aux flancs vertigineux de montagnes devenues sacrées.


H139 Régression


Régression dans nos vies antérieures, expérience assez rare. Certains essayent de les provoquer, rares sont ceux qui maitrisent. J’ai pu en vivre une sous l’autorité et la maitrise d’un guide expérimenté. Cela peut être dangereux. Même bien préparé, c’est une expérience perturbante. Mais il peut nous arriver de vivre des régressions accidentelles, alors elles sont sécurisées car voulues et acceptées par notre conscience. Les fragments de mémoires d’existences se bousculent alors et se percutent dans notre conscience. Ces régressions accidentelles sont trop souvent assimilées à des rêves. Notre conscience gère notre mémoire. Si nous ne nous souvenons pas de nos vies antérieures c’est pour nous protéger et nous aider pour affronter l’à venir. De même, notre quotidien serait invivable si nous avions notre mémoire encombrée de souvenirs inutiles.Notre société serait avisée d’imiter une fois de plus la nature. Si vous créez un objet nouveau, alors vous devriez dire en même temps comment il disparaît sans laisser de traces polluantes. Quand on enregistre une donnée, on devrait pouvoir dire quand et comment elle disparaît.


H140 Intemporel


Beaucoup donnent trop d’importance au temps et pas assez à leur vie. Pourtant c’est la même chose.

Il y a un rapport entre notre conscience et le temps. Plus on est activement conscient et plus notre vie, donc le temps, devient dense. Autrement dit, notre conscience donne de la densité au temps. Malheureusement nous vivons comme des somnambules. Nous sommes loin de l’éveil du Bouddha. Toutefois, nous pouvons, en méditation, accéder à notre niveau maximum de conscience.

Par ailleurs, notre conscience est au delà du temps et de l’espace.

En vieillissant nous nous disons que le temps s’accélère, les années s’écoulent de plus en plus vite. Parce que notre conscience est endormie. Cela vient du fait que nous utilisons beaucoup, voire trop, les habitudes.