Image Alt

Biennale de Venise du 4 au 16 Mai 2019

SAPHIRA & VENTURA GALLERYLa galerie Saphira & Ventura située au cœur de New York entre Grand Central et Time Square a ouvert ses portes en 2014. Spécialisée dans l’art moderne et contemporain, nous cherchons à promouvoir et à exposer les artistes de pointe d’aujourd’hui avec des pièces de maîtres intemporels. Notre collection d’artistes va des artistes établis aux maîtres tels que Frida Kahlo, Georgia O’Keefe, Keith Haring, Salvador Dali et Jackson Pollock.Depuis notre inauguration, nous avons monté de nombreuses expositions de thèmes divers, de l’abstrait au surréaliste, de l’Europe à l’Amérique latine, du Moyen-Orient à l’Asie. Ces efforts sont utilisés par le biais d’expositions de groupe, de foires d’art internationalement reconnues et d’événements spéciaux. Notre galerie est dédiée à élargir les possibilités de nos artistes internationaux et à offrir une large sélection à nos acheteurs.En 2016, nous avons ouvert notre succursale de Sao Paulo située dans l’hôtel Transamerica Classic Opera dans la rue animée d’Alameda Lorena, où nous exploitons également une boutique et un bistrot. En dehors de cela, nous bénéficions de solides partenariats d’affinité avec plusieurs exposants internationaux pour garantir à nos artistes et à notre clientèle une expérience riche et diversifiée.



BERNARD PINEAU

Je suis né chrétien catholique en 1951 en France, dans une petite ville appelée Royan. Située en bord de mer et à l’embouchure de la Gironde, à 120 km au-dessus de Bordeaux. C’est une ville qui a été complètement détruite à la fin de la Seconde Guerre mondiale à cause de deux bombardements en janvier 1945. Reconstruite et complètement influencée par les styles des années 1950 et 1960.Une ville de Phoenix, comme elle l’a été plusieurs fois, a été détruite et reconstruite encore et encore au cours de son histoire. Cette idée d’anéantissement et de création complète m’a nourri en grandissant et m’a donné le besoin de nouvelles. Et c’est ainsi que de nombreuses fois dans ma vie j’ai changé d’activité pour prendre un nouveau chemin.Mes parents étaient tous deux ouvriers et ont participé à la construction de la reconstruction de la ville. Jusqu’à mon cinquième anniversaire, mes parents étaient logés dans un lotissement temporaire en bois. Et puis nous avons déménagé dans un nouveau bâtiment près de la mer, nous pouvions entendre l’océan rugir pendant les tempêtes et la haute mer.Mes parents ne m’ont jamais poussé de toute façon, j’ai grandi en toute liberté. Ma chance, et c’est la vraie joie de ma vie, c’est la beauté et la diversité des paysages de cette région dans laquelle je vis et où j’ai grandi. Des plages immenses mais de petites criques, des forêts massives, des rochers et des falaises. Très jeune et grâce à la confiance que mes parents avaient en moi, je m’habitue à sortir le soir pour admirer l’océan.